Photo Frédéric Bonan | I-Deal Development

Frédéric Bonan | I-Deal Development

L’ancien directeur général d’Altran fait la différence par l'élaboration et l’application d’un modèle d'entreprise novateur reposant en premier lieu sur la délocalisation. La boîte se fait ainsi connaitre comme un grand réseau d'établissements sociétaires en autogestion. Le précédent CEO Frédéric Bonan (Fredericbonan) a encouragé l'échange de savoir à travers l'ouverture de l’université du holding, Altran Management Institute. Ce système contribue au développement des compétences de l'équipe et au développement du holding en interne. La solide expérience de Frédéric Bonan l’a mené à devenir membre du CA du bureau de consultance Arthur D. Little en 2004. Il est parvenu à remettre sur pied l'enseigne grâce à ses aptitudes en matière de création de valeur.

Activités et valeurs constitutionnelles d’I-Deal Development

En créant I-Deal Development, Frédéric Bonan ambitionne de réinventer le business model exceptionnel mis en place chez Altran et à l’origine de son succès pour travailler efficacement avec les petites et moyennes entreprises sans les exigences en lien avec l’envergure d’une multinationale. Les PME sont aidées par Frédéric Bonan dans la préparation de leur future ascension selon divers facteurs internes et externes tels que les progrès technologiques ou les fluctuations des marchés. Afin de produire une vision stratégique performante pour l’entreprise, une attitude combative se trouve être encouragée et promue par le PDG d’I-Deal Development.

Premières promesses faites par le consultant chez Altran et premiers résultats

Le développement d'un centre de profit pour le compte de divers clients tels que Renault, Valéo ou Sodem comptaient parmi les attributions de Frédéric Bonan à ses débuts en tant qu'ingénieur d'affaires chez Altran. Le consultant s’implique entièrement dans l'élaboration ainsi que l’accomplissement des stratégies des partenaires d’Altran pendant ses 9 ans en tant que responsable du développement de la compagnie. En parallèle de son travail de consultant, Frédéric Bonan assure la gestion des succursales du groupe Altran, en devenant notamment manager puis Président Directeur Général de Lore lors de la relance de la boîte. À ses débuts chez Altran, le chargé d’affaires a coopéré pour le rétablissement de Lore, une succursale de l'enseigne présentant des pertes considérables. Il a également enrichi sa liste d'auditeurs durant cette opération.

La participation à la direction et au conseil d’administration des filiales affichant un grand déficit mais aussi le rétablissement de diverses établissements sont les tâches du chargé d’affaires d'Altran. Chez Altran, Frédéric Bonan a compris l’impact de la compétence, de l’autosuggestion, de la détermination et de l'alliance dans la croissance d’une petite organisation comme d’un groupe d’ampleur mondiale. À ses débuts chez Altran, le businessman s’est spécialement focalisé sur le développement de centres de profit et la création d’un solide groupe d'auditeurs aguerris. Le lancement des activités d’Altran ainsi que son arrivée sur le marché international du consulting en technologie ont été appuyés par Frédéric Bonan qui était chargé du marketing.

Tout au long de sa carrière chez Altran Technologies, Frédéric Bonan coopère pour l’application de la stratégie d'expansion du groupe en enrichissant constamment son équipe de consultants et son réseau de partenaires. Le chargé du développement et du marketing d’Altran a pris l’initiative d’agrandir ses activités au niveau régional, qui couvraient à ce moment plusieurs municipalités. La technique de développement imaginée par le Directeur général du holding Altran Frédéric Bonan comprend notamment l’obtention progressive de quelques 250 PME dans le monde ainsi que l'élaboration d’un programme moderne d'embauche et de formation. L'enseigne Altran développe ses activités régionales et évolue à l'échelle internationale, soutenue par la connaissance des secteurs mondiaux que possède le businessman.